Fiche – Yamaha R6 2006…

Introduction :

Après une version 2005 peu évolutive, Yamaha met le paquet pour la version 2006 ! Elle est revue dans son intégralité, design, suspensions réglables à foison, moteur de course avec une allonge interminable, freinage irréprochable, bref, une vraie machine de piste !

Les Chiffres :

  • Cadre : Deltabox en aluminium avec deux longerons
  • Réservoir d’essence : 17,3 litres
  • Réserve d’essence : 3,4 litres
  • Hauteur de selle : 850 mm
  • Longueur : 2040 mm
  • Largeur : 700 mm
  • Empattement : 1380 mm
  • Garde au sol : 130 mm
  • Angle de chasse : 24°
  • Moteur : 4 cylindres en ligne, refroidissement liquide, 4 temps, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre, injection électronique Ø 38 mm
  • Taux de compression : 12.8 : 1
  • Cylindrée : 599 cm3 (67 x 42,5 mm)
  • Boîte de vitesses : 6 rapports – transmission secondaire par chaîne
  • Embrayage : Multidisque en bain d’huile, anti-dribble
  • Train avant : Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, réglable en précharge, détente et compression, débattement : 120 mm – 2 disques Ø 310 mm, étriers radiaux 4 pistons
  • Train arrière : Mono-amortisseur, réglable en précharge, détente et compression, débattement : 120 mm – 1 disque Ø 220 mm, étrier 2 pistons
  • Dimensions pneus : AV 120/70 ZR 17 – AR 180/55 ZR 17
  • Poids à sec : 161 kg
  • Coloris : Rouge, blanc / Noir / Bleu
  • Prix : 11200 euros
  • Garantie : 2 ans, pièces et main d’oeuvre, kilométrage illimité

Les Performances :

  • Puissance : 127 chevaux à 14500 tr/min – 133 chevaux à 14500 tr/min avec l’air forcé
  • Couple : 6.73 mkg à 12000 tr/min – 6.93 mkg à 12000 tr/min avec l’air forcé
  • Rapport poids/puissance : 1.27 kg/ch
  • Accélération 0 à 100 km/h : secondes
  • 400m D.A : 11 secondes
  • 1000m D.A : 20 secondes
  • Vitesse maximale : environ 265 km/h

Bon à Savoir :

Le moteur a été revu, l’angle des soupapes en titane a été redressé, et les chambres de combustions re-dessinées. Le taux de compression est passé à 12.8 : 1. Le bloc est alimenté par une double rampe d’injecteurs, commandé par un système de contrôle de la poignée de gaz ( l’YCC-T- Yamaha Chip Controlled Throttle, héritage de la M1 de compétition) et géré par un boitier électronique 5 fois plus puissant que celui de la R6 2005 ! Ajoutez à cela des pistons et un vilebrequin allégé, le système EXUP, des rapports de boite revus et un anti-dribble intégré dans l’embrayage !

Pour exploiter le moteur, il faut maintenir sans arrêt l’aiguille du compte-tours au-delà des 10000 trs, mais sur la nouvelle R6, une fois ce cap franchi, il vous reste quasiment 8000 trs de bonheur avant de taper la zone rouge ! Aucune concurrente actuelle ne peut se vanter de disposer d’une telle plage d’utilisation…

Côté partie cycle, le train avant peut parfois paraître un peu volage, et peut provoquer une sensation de ne pas sentir complètement l’avant de la moto en cravachant sérieusement… On peut néanmoins plonger dans la corde et virer de bord en une giclée si l’on accepte ces ressentis.

Le mono-amortisseur accepte sans broncher les petites irrégularités de la route et concilie une progressivité remarquable et un confort plus que bon.

Son bloc compteur a été emprunté à la R1, avec une cible fichée en plein milieu du compte-tours, et des chiffres qui donnent le vertige.

Pour résumer la nouvelle R6, c’est devenu une pure machine de piste, avec énormément de qualités (mise à part son prix), comme son moteur, son freinage, sa géométrie de machine compé-client, son embrayage anti-dribble, c’est une overdose de technologie et d’efficacité !

Les Photos :

About The Author

Nik0 Rédacteur de Mixis.fr de la rubrique Fiches. J'aime la moto depuis mon plus jeune âge. Je suis un grand fan de Valentino Rossi et je suis de près la compétition moto. Forza Vale' !!

Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.