Fiche – Kawasaki ZX-6R 636 2003…

Introduction :

La ZX-6R 636 de 2003 est entièrement tournée vers la performance pure. Avec la puissance de son freinage (elle est la première machine de série à recevoir des étriers de freins à fixation radiale utilisés en compétition), son train avant tranchant et diablement rassurant, son poids plume, son moteur prenant 16000 tours, et son look taillé à la serpe, Kawasaki compte bien revenir au top de la classe 600 !

Les Chiffres :

  • Cadre : Périmétrique en aluminium
  • Réservoir d’essence : 18 litres
  • Réserve d’essence : 4 litres
  • Hauteur de selle : 825 mm
  • Longueur : 2020 mm
  • Largeur : 730 mm
  • Hauteur : 1160 mm
  • Empattement : 1400 mm
  • Angle de chasse : 24,5°
  • Moteur : 4 cylindres en ligne, refroidissement liquide, 4 temps, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre, injection électronique Ø 38 mm
  • Cylindrée : 636 cm3 (68 x 43,8 mm)
  • Boîte de vitesses : 6 rapports – transmission secondaire par chaîne
  • Embrayage : Multidisques à bain d’huile, commande mécanique
  • Train avant : Fourche téléhydraulique inversée Ø 41 mm, débattement : 120 mm, réglable en détente et compression – 2 disques Ø 280 mm, étriers radiaux Tokico 4 pistons
  • Train arrière : Mono-amortisseur Uni-Trak à biellette, à bonbonne d’azote, débattement : 135 mm, réglable en détente et compression – 1 disque Ø 220 mm, étrier monopiston
  • Dimensions pneus : AV 120/65 ZR 17 – AR 180/55 ZR 17
  • Poids à sec : 161 kg
  • Poids tous pleins faits : 191 kg
  • Coloris : Vert / Gris / Noir / Bleu
  • Prix : 10199 euros
  • Garantie : 2 ans, pièces et main d’oeuvre, kilométrage illimité

Les Performances :

  • Puissance : 118 chevaux à 12500 tr/min – 125 chevaux à 12500 tr/min avec Ram Air (air forcé)
  • Couple : 6.8 mkg à 9800 tr/min
  • Consommation moyenne : 6 l./100 km
  • Rapport poids/puissance : 1.36 kg/ch
  • Accélération 0 à 100 km/h : 3.1 secondes
  • Vitesse maximale : environ 265 km/h

Bon à Savoir :

Le moteur comporte deux plages d’utilisation bien distinctes, il est assez creux à bas régimes et explosif passé les 9500 tr/min. Il faut alors maintenir le moteur haut dans les tours pour profiter de toute la cavalerie, mais ce dernier a un caractère qui peut s’avérer peu agréable quand la poussée intervient plein angle…

Les deux premiers rapports sont un peu durs mais tous les autres sont d’une douceur absolue. On notera tout de même la difficulté à trouver le point mort à l’arrêt.

Concernant la partie cycle, son gros point fort est son train avant. Il est tranchant et diablement rassurant. La mise sur l’angle se fait en douceur, sans avoir à forcer sur les demi-guidons. Le freinage est très puissant et son feeling extraodinaire, même s’il demande quand même une excellente maitrise sur sec, et un doigté absolu sur le mouillé.

Kawasaki a également fait très fort sur la grosse perte de poids, qui est de 11 kilos !

Même si la marque démontre de grosses évolutions sur la finition, grâce au feu arrière à diodes, au tableau de bord digital (compte-tours à cristaux liquides, compteur de vitesse digital, témoin de rapport engagé, jauge digitale de température, totaliseur partiel, chrono embarqué, etc…), nous pouvons quand même dire adieu aux poignées passager, à la bulle généreuse et au confort des suspensions de sa grande soeur…

Les feux de position et de croisement s’allument automatiquement grâce aux nouvelles normes européennes.

Une version de course avec des clignotants sera également commercialisée la même année sous le nom de ZX-6RR, ayant le même châssis (avec quelques réglages supplémentaires), mais un bloc de 599 cm3 !

Les Photos :

About The Author

Nik0 Rédacteur de Mixis.fr de la rubrique Fiches. J'aime la moto depuis mon plus jeune âge. Je suis un grand fan de Valentino Rossi et je suis de près la compétition moto. Forza Vale' !!

Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.