Fiche – Ducati Diavel 1200 2012…

Introduction :

Voici le nouveau bijou de Ducati, un Power Cruiser avec des chevaux en veux-tu en voilà, une électronique tout droit du Superbike, une gueule et un gabarit à faire parler, la fameuse Diavel…

Les Chiffres :

  • Cadre : Treillis tubulaire en acier relié à 2 platines en alu
  • Réservoir : 17 litres
  • Hauteur de selle : 770 mm
  • Longueur : 2057 mm
  • Largeur : 1100 mm
  • Empattement : 1590 mm
  • Garde au sol : 120 mm
  • Angle de chasse : 28°
  • Moteur : V-Twin Testastretta 11°, bicylindre en L à 90°, refroidissement liquide, 4 temps, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre, injection : Ø 58 mm, desmodromique
  • Electronique : Ducati Traction Control, ABS, 3 modes de cartographies sélectionnables – Poignée de gaz Ride By Wire
  • Cylindrée : 1198 cm3 (106 x 67,9 mm)
  • Boîte de vitesses : 6 rapports – transmission secondaire par chaîne – rapport de transmission 15/43
  • Train avant : Fourche téléhydraulique inversée Marzocchi DLC Ø 50 mm, débattement : 120 mm, réglable en précharge, détente et compression – 2 disques semi-flottants Ø 320 mm, étriers monoblocs Brembo 4 pistons à fixations radiales et ABS – Jante Marchesini forgée ( Diavel Carbon )
  • Train arrière : Mono-amortisseur Sachs, réglable en précharge, détente et compression, débattement : 120 mm – 1 disque Ø 265 mm, étrier flottant à 2 pistons et ABS – Jante Marchesini forgée ( Diavel Carbon )
  • Dimensions pneus : AV 120/70 ZR 17 – AR 240/45 ZR 17
  • Poids à sec : 210 kg / 207 kg ( Diavel Carbon )
  • Poids tous pleins faits : 239 kg
  • Coloris : Noir / Noir, rouge / Noir, blanc
  • Prix : de 16990 euros à 19990 euros ( Diavel Carbon )
  • Garantie : 2 ans, pièces et main d’oeuvre, assistance

Les Performances :

  • Puissance : 162 chevaux à 9500 tr/min
  • Couple : 12.9 mkg à 8000 tr/min
  • Vitesse maximale : environ 250 km/h
  • Rapport poids / puissance : 1,3 kg/cv

Bon à Savoir :

La déclinaison luxe de la Diavel s’appelle Carbon, et non S ou R comme à leur habitude. Elle a de la fibre de carbone un petit peu partout ( réservoir, capot de selle, garde-boue AV ), un traitement noir anti-friction DLC (Diamond Like Carbon) sur les tubes de fourche et une paire de jantes Marchesini forgées pesant 2500 grammes de moins que celles du modèle standard.

Elle possède un châssis extraordinaire contrairement à ce que l’on pourrait croire au vu de son gabarit, autant en ville que sur départementales, la confiance est absolue et le confort se montre plutôt correct. Son freinage puissant et dosable est doté de l’ABS qui est déconnectable.

Son Twin est très expressif, ça pousse, ça gueule et ça vibre, voilà ce qu’est la Diavel !

Ceci étant, elle peut être désagréable dans les embouteillages, en raison de la forte chaleur qui se dégage sur le mollet côté échappement. Un léger manque de feeling du train AV lors des freinages peut aussi être gênant quand le rythme s’accélère.

Elle possède un transpondeur de clé ( la moto démarre la clé dans la poche ), mais quelques soucis peuvent de temps à autre apparaître, il suffit alors de bien se rapprocher du guidon pour établir le contact.

Des personnes se plaindront également que la Diavel est trop bruyante… Ce qui n’est pas un problème pour tout le monde !

Les Photos :

Articles Similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.