Fiche – BMW K 1200 S 2005…

Introduction :

La K 1200 S, la plus puissante BMW de série de l’histoire de la marque, est la remplaçante de la K 1200 RS. Son tout nouveau 4 cylindres en ligne développe 167 chevaux, dans un châssis aux suspensions pilotées, avec la nouvelle fourche Duolever, une nouvelle boîte de vitesses à cassette, l’ABS et un échappement catalytique… En résumé, un engin ultra performant !

Les Chiffres :

  • Cadre : Périmétrique en aluminium
  • Réservoir d’essence : 19 litres
  • Réserve d’essence : 4 litres
  • Hauteur de selle : 820 mm
  • Longueur : 2182 mm
  • Largeur : 905 mm
  • Empattement : 1571 mm
  • Angle de chasse : 29,4°
  • Moteur : 4 cylindres en ligne, refroidissement liquide, 4 temps, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre, injection électronique Ø 32 mm
  • Electronique : ABS, suspensions pilotées
  • Cylindrée : 1157 cm3 (79 x 59 mm)
  • Boîte de vitesses : 6 rapports – transmission finale par cardan
  • Embrayage : multidisque en bain d’huile
  • Train avant : Fourche Duolever, réglable manuel ou électronique ESA, débattement : 115 mm – 2 disques Ø 320 mm, étriers 4 pistons
  • Train arrière : Mono-amortisseur et Paralever, réglable manuel ou électronique ESA, débattement : 113 mm – 1 disque Ø 265 mm, étrier 2 pistons
  • Dimensions pneus : AV 120/70 ZR 17 – AR 190/50 ZR 17
  • Poids à sec : 222 kg
  • Poids tous pleins faits : 248 kg
  • Coloris : Gris / Bleu / Bleu, blanc / Noir, jaune, gris
  • Prix : 16100 euros
  • Garantie : 2 ans, pièces et main d’oeuvre

Les Performances :

  • Puissance : 167 chevaux à 10250 tr/min
  • Couple : 13.2 mkg à 8250 tr/min
  • Vitesse maximale : environ 275 km/h
  • Rapport poids/puissance : 1.33 kg/cv

Bon à Savoir :

La position de conduite sur la K 1200 S est bien mieux que sur sa grande soeur, avec une position de conduite naturelle, des jambes peu pliés, placées en arrière, et un guidon assez haut pour préserver le dos.

L’ancienne fourche Telelever qui avait pour réputation de gommer les sensations, fait place désormais au Duolever, un quadrilatère articulé formé de deux bras longitudinaux quasi parallèles articulés sur le cadre et autorisant un mouvement de levée précis à la roue avant, ce qui rend la direction ultra sensible et incroyablement stable.

S’ajoute également le réglage de la précontrainte du ressort et de l’amortissement par voie électronique, par simple actionnement d’un bouton au guidon.

Le moteur est très performant mais peine à maintenir une vitesse régulière et provoque de très désagréables à-coup de transmission à 50 km/h…

Sa consommation restera également un point noir, avec une autonomie de seulement 180 kms…

Les Photos :

About The Author

Nik0 Rédacteur de Mixis.fr de la rubrique Fiches. J'aime la moto depuis mon plus jeune âge. Je suis un grand fan de Valentino Rossi et je suis de près la compétition moto. Forza Vale' !!

Articles Similaires