Essai Yamaha R1 2020 200 Chevaux…

Les équipes de AutoMoto.com nous proposent de découvrir l’essai de la nouvelle Yamaha R1 2020 et ses 200 chevaux sur le circuit de Jerez.

« La nouvelle Yamaha R1 millésime 2020 profite du passage aux normes Euro5 pour affûter son châssis et affiner ses aides électroniques. De quoi rendre ce missile de 200 ch aussi accessible qu’une draisienne.

Essai des Yamaha YZF-R1 et R1M 2020 : À première vue, la nouvelle Yamaha R1 2020 (mais disponible fin 2019) est identique au modèle 2015. Seuls les experts remarqueront la face avant un peu plus fine et nervurée qui optimise l’aérodynamique. Derrière son conservatisme esthétique, la plus vendue des supersportives cache de profondes évolutions techniques visant à respecter les normes antipollution Euro5. Injection, admission et échappement ont été entièrement revus pour limiter les émissions et le son du bloc de 998 cm3 tout en conservant son caractère explosif et ses 200 ch. Les ingénieurs japonais en ont profité pour peaufiner les suspensions entièrement réglables, changer les plaquettes de freins, adopter de nouveaux pneus Bridgestone (Battlax RS11), et remplacer l’amortisseur de direction. Un gros travail a également été effectué sur les aides électroniques. En plus des nombreux ajustements possibles de les différentes fonctions de l’antipatinage et de la régulation de l’ABS, la nouvelle Yamaha R1 ajoute un réglage du frein moteur sur trois lois. L’accélérateur électronique, lui aussi recalibré, compte trois positions pour offrir plus ou moins de réactivité. En cas de pluie, vous avez donc de quoi vous occuper avec l’ordinateur de bord.

La version haut de gamme baptisée R1M se distingue par sa tête de fourche et son garde de boue en carbone. Elle bénéficie d’un pneu arrière un peu plus large (200 au lieu de 190), d’un système de télémétrie (avec GPS intégré dans la selle) et surtout des toutes nouvelles suspensions Öhlins à réglages électroniques. Il est ainsi possible d’opter pour trois lois de tarage (Road, Track 1 ou Track 2) depuis le guidon. Le mode T1 a été étudié pour un usage sur piste avec des pneus slicks et le mode T2 avec la monte d’origine. »

Articles Similaires